L’un des principaux signes d’une personne adulte et mûre: elle est capable d’assumer la responsabilité de ses actions et de ses réactions. L’immature, l’infantile (ou simplement l’adulte mal formé) tend à responsabiliser les autres de ce qu’il fait.

Par exemple, si un mari ne comprend pas qu’il est responsable de son propre tempérament, il peut culpabiliser son épouse de l’avoir agressé verbalement. « Tu m’as provoqué, c’est pour cette raison que je t’ai offensée. Si tu n’avais pas fait ceci, je n’aurais pas fait cela. » En d’autres termes, zéro responsabilité.

L’épouse qui ne comprend pas qu’elle est responsable de ses propres sentiments peut se sentir malheureuse et culpabiliser le mari de son infélicité. « Tu ne me donnes pas d’attention, c’est pour cela que je suis en manque. » Le message est que le responsable du manque ressenti est le manque d’attention du mari. Elle le culpabilise de ce qu’elle ressent. En réalité, le comportement du mari est quelque chose qui doit être traité séparément des sentiments de l’épouse. Il est responsable de ce qu’il fait, oui, mais elle seule est responsable de ce qu’elle ressent. En tant que personne complète, mûre, elle pourrait se diriger vers le problème du mari sans se faire victime ou faire un drame.

Une personne complète assume le contrôle de ses actions et de ses réactions. Nous ne pouvons pas contrôler grand chose autour de nous, mais lorsque nous comprenons que nous sommes responsables de nous-mêmes, là oui nous pouvons nous considérer adultes.

La maturité est impossible sans responsabilité.

 

Lisez aussi:

Inscrivez-vous sur ce blog et soyez prévenu lors de la publication de nouveaux messages…
Partagez!


Envoyer à un ami par: --> Envoyez à un ami