HÉ! Ne partez pas encore

Restez dans l'ensemble de notre contenu

Profitez également et abonnez-vous à notre newsletter
pour ne plus en perdre.

Presque ... Nous devons confirmer votre e-mail. Pour compléter le processus de signature, cliquez sur le lien dans le courrier électronique que nous venons de vous envoyer.

Je veux grandir mais on ne me donne pas d’opportunités


  • Je veux grandir mais on ne me donne pas d’opportunités

     

    Les personnes travaillant dans des positions inférieures ou médianes ont l’habitude de se plaindre qu’il n’y a pas d’espace pour grandir dans l’entreprise ou d’opportunités pour occuper de meilleurs postes.

    Dans la plupart des cas, c’est un faux raisonnement. Oui, c’est un fait que dans chaque entreprise ou institution peut exister le népotisme, le favoritisme ou l’échange d’intérêts. Mais cela se produit aussi entre les personnes avec des postes inférieurs. C’est tout simplement une réalité de la vie.

    Cependant, ce que beaucoup de personnes ne comprennent pas, c’est la loi de la rareté: tout ce qui est rare et peu répandu a de la valeur; tout ce qui est commun et ordinaire est dévalorisé.

    Cette loi est mieux observée en temps de crise. Lorsque les entreprises ont besoin de limiter leurs dépenses, elles pensent immédiatement à renvoyer des employés. Là surgit la difficile question: qui allons-nous renvoyer et qui allons-nous garder? L’un des principaux critères, pour la survie de l’entreprise, est de voir celui qui donne le plus de résultats. Et c’est là que les indispensables sont gardés et les dispensables… renvoyés. En d’autres mots, il n’y a pas de crise pour celui qui se rend indispensable.

    À présent je vous demande: être indispensable est-il une décision que l’entreprise prend pour l’employé ou qu’il prend pour lui-même?

    La vérité est que les chefs d’entreprise ont une grande difficulté à trouver des talents pour occuper des postes de grande responsabilité dans leur entreprise.

    Il ne manque pas de diplômés, ni de personnes voulant utiliser l’entreprise pour avancer dans leur carrière, ni de personnes prêtes à recevoir des ordres comme des robots.

    Mais il manque des leaders, des personnes pensantes, intéressées à faire la différence, des solutionneurs de problèmes qui prennent l’initiative et n’attendent pas de recevoir des ordres. Il existe beaucoup de places pour ces personnes. Ce qu’il manque, c’est de telles personnes pour occuper ces postes.

    Personne n’a dit que le monde des entreprises est un monde juste. L’injustice se produit en tout lieu. La différence se trouve entre ceux qui sont victimes d’injustices et qui ne font que se plaindre, et ceux qui sont victimes d’injustices mais qui croient que leur potentiel est plus grand que n’importe quelle injustice et, par conséquent, prévaudra – dans cette entreprise, dans une autre ou qui sait dans la vôtre.

     

    Lisez également:

    Suivez notre page sur Facebook. 0% de bêtises garanti – sinon votre click vous est rendu.

     

Voir plus

Free WordPress Themes, Free Android Games