Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

La Verge de la Foi

Prends dans ta main cette verge, avec laquelle tu feras les signes. Exode 4:17

La verge était indispensable, elle devait être emportée là où Moïse serait, parce que l’œuvre qu’il devait accomplir dans la libération du peuple d’Israël de l’Égypte ne serait pas faite par sa force, capacité ou intelligence, mais elle ne serait possible que par la Puissance de Dieu, car ce n’est que par la foi, la verge, que l’on réalise la volonté de Dieu. Cela est aussi pour nous!

Tout notre travail, toute notre vie, tout ce que nous souhaitons et, d’ailleurs même, notre Salut dépend de la foi, car c’est à travers elle et, seulement elle, que le Saint-Esprit pourra nous utiliser pour faire l’Œuvre que Dieu veut que nous réalisions dans ce monde.

Malheureusement, au fil des ans, beaucoup ont perdu la vision de la nécessité de vivre une foi de sacrifice et ont commencé à vouloir «profiter de leur vie», en faisant l’Œuvre de Dieu, en mode «pilote automatique», en confiant à leur expérience, à leurs années d’œuvre, à leurs «influences», à leurs connaissances…
C’est pourquoi, nous avons autant d’“ex”, car ils n’ont pas considéré cette réalité et ont finalement échoué dans leur vie personnelle et dans leur ministère.
Nous ne pouvons jamais oublier les principes de notre relation avec Dieu, la pureté de nos intentions, des objectifs qui nous mènent à servir Dieu, de la foi audacieuse et déterminée, qui nous a amenés à sacrifier toute notre vie pour servir.

C’est pourquoi Dieu a ordonné à Moïse de prendre toujours la verge.
Elle faisait partie de sa mission, elle ne pouvait pas être laissée de côté, elle ne pouvait pas être oubliée.

Le succès de l’homme de Dieu réside dans le fait de ne jamais mettre de côté la «verge» que Dieu lui a donnée.

Il est donc indispensable d’alimenter et de garder allumée la flamme de notre foi, de notre premier amour, la crainte de Dieu. Et nous ne pouvons l’obtenir, que par le biais d’une communion intime, profonde et quotidienne avec Dieu.

Si nous nous y engageons, notre foi restera toujours pure, vivante et prête à sacrifier tout ce qui sera nécessaire. Le résultat en sera des fruits pour notre Dieu et ces fruits vont demeurer.

Nous ne pouvons jamais oublier notre verge (la foi)!

Où que nous allions, où que nous soyons envoyés, elle doit être la première dans nos bagages, car c’est, par la foi, que nous rendrons visible la Gloire de Dieu, c’est avec elle, que nous allons conquérir des nations, des peuples, des villes entières pour notre Sauveur, sans perdre le plus important: notre Salut!

Évêque Franklin Sanches
Collaboration: Évêque Franklin Sanches

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: