Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Serviteurs inutiles

Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné? Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des SERVITEURS INUTILES, nous avons fait ce que nous devions faire. Luc 17:9-10

Ici, nous voyons qu’il y a des serviteurs inutiles, qui n’obéissent aux ordres de leur seigneur que par obligation, devoir ou crainte d’être pénalisé.

Mais, est-ce ce genre de servitude que Dieu exige de nous?

Je n’oublierai jamais le jour, où j’ai lu ce texte biblique pour la première fois:

Servez l’Éternel, avec JOIE… Psaumes 100:2

Depuis lors, je cherche à servir mon Seigneur avec joie, même face aux luttes, aux déserts et aux situations. Est-ce facile?

Cela ne l’a jamais été et cela ne le sera jamais! Mais, c’est possible et, surtout, requis par l’Éternel Dieu.

SERVIR, C’EST OBÉIR ET OBÉIR, C’EST SERVIR.

Obéir avec joie c’est ce qui fait toute la différence. Qui, parmi nous, ne se réjouit pas de voir que nos enfants nous obéissent avec «joie»? Ils nous montrent ainsi qu’ils ont foi en ce que nous disons.

Cette même joie se trouve dans notre Seigneur, lorsque nous Lui obéissons ou Le servons avec joie. Nous allons voir les bénéfices que ce genre de service ou d’obéissance nous apporte:

Fais de l’Éternel tes délices, et Il te donnera ce que ton cœur désire. Psaumes 37:4

« Faire tes délices » signifie causer un délice, une satisfaction, un plaisir ou une joie.

Nous pourrions donc ainsi écrire ce verset:

“Prenez plaisir à obéir ou à servir l’ÉTERNEL…”
“Soyez satisfait d’obéir ou de servir l’ÉTERNEL…”
“Ayez la joie d’obéir ou de servir l’ÉTERNEL…”

La deuxième partie de ce verset révèle le caractère extraordinaire de notre SEIGNEUR: obéir et servir l’ÉTERNEL avec plaisir, satisfaction et joie, Le mène à nous donner ce que notre cœur désire.

Quel est le plus grand désir du cœur d’un «véritable» serviteur de Dieu? Voiture, maison, argent, position, reconnaissance? Non! Il peut même avoir accès à tout ce que la vie offre, mais rien ne sera pour lui, mais pour servir Dieu.

En réalité, tout ce qu’il veut vraiment c’est «sauver des âmes». Par conséquent, il est certain que Dieu lui accordera ce désir.

Tant le serviteur comme son Seigneur en resteront satisfaits.

Il est bon de dire que le serviteur n’a aucun titre (ouvrier, pasteur, évêque ou tout autre). Le serviteur est celui qui obéit et, donc, vous qui lisez ce message, vous pouvez décider de devenir un serviteur de Dieu à l’avenir. Il suffit de commencer à Lui obéir.

Évêque Randal Brito
Collaboration: Évêque Randal Brito

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: