Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Le grand conflit

S’il n’y a pas de conflit, ce n’est pas un sacrifice. Étant donné que c’est lui qui montre le poids de ce que Dieu nous demande de présenter sur l’Autel. Et le diable se désespère en voyant ce que le Saint-Esprit va réaliser dans la vie de l’obéissant sacrificateur.
Imaginez ce qu’il a dû se passer dans l’esprit d’Abraham, sur le chemin de 3 jours dans le désert, en voyant l’innocence de son fils demander:

…Voici le feu et le bois; mais où est l’agneau pour l’holocauste? Genèse 22:7

Je crois que Satan a utilisé, ce moment-là, pour parler fort dans l’esprit d’Abraham, en disant que ce que Dieu lui demandait de faire, c’était de la folie et la perte serait irréparable, car il n’y avait pas le témoignage de quelqu’un, qui avait pris cette attitude dans le passé, c’était quelque chose d’inouï.

Son sentiment de père criait en lui demandant de renoncer à sacrifier ce qu’il a pris, toute sa vie à attendre, la garantie de sa descendance.

Le conflit était très grand, mais Abraham n’a pas écouté la voix du doute, de la peur, du sentiment. Il a répondu, avec la froideur d’un serviteur qui obéit, sans se plaindre ou questionner Son Seigneur:

…Dieu Se pourvoira Lui-même de l’agneau pour l’holocauste…Genèse 22:8

Et il a obéi.

Cela me rappelle Jésus, dont le conflit fut si grand qu’Il en est venu à suer des gouttes de sang en S’approchant du moment du plus grand et du plus douloureux de tous les sacrifices de l’histoire de l’humanité, mais Il a réagi en Se focalisant sur la volonté de Son Père et non sur la Sienne:

…si Tu voulais éloigner de Moi cette coupe! Toutefois, que Ma volonté ne se fasse pas, mais la Tienne. Luc 22:42

La question est: Votre sacrifice est-il rempli de conflit intime? En regardant ce que Dieu vous a demandé, sentez-vous la douleur de la perte? Ou allez-vous monter sur l’Autel comme si vous alliez à une fête? Dans l’affirmative, ce n’est pas encore le sacrifice parfait.

Pensez-y!

Évêque Sergio Corrêa
Collaboration: Évêque Sergio Corrêa

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: