Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Quel genre de serviteur êtes-vous?

Qui fut Elisée?

Elisée était l’auxiliaire du prophète Elie. Il a été choisi par Dieu pour l’aider, tandis que l’Éternel parlait avec Elie sur le Mont Horeb (1 Rois 19:16).

Quand Elie a rencontré Élisée, il n’a pas eu besoin de dire ou de promettre quoi que ce soit, il a juste jeté son manteau sur lui. (1 Rois 19:19)

Elisée a simplement demandé de dire au revoir à ses parents, parce qu’il savait qu’à partir de là, il aurait une vie de sacrifice, parce que celui, qui choisit de servir l’Éternel, doit être conscient qu’il est en train de choisir de vivre une vie de renoncements et de sacrifices.

Le sacrifice d’Elisée a déjà débuté là, en quittant sa famille et les bœufs qu’il avait (1 Rois 19:20-21).

Pour Elisée, il n’y a pas de temps mauvais, même si Elie disait: “Reste ici, tu n’as pas besoin de me suivre…”, il ne le laisserait pas, parce que pour Elisée ce n’était pas un fardeau de servir, mais plutôt un plaisir. Il voulait apprendre auprès de son seigneur. La preuve en est lorsqu’Elie a demandé: “Demande ce que tu veux que je fasse pour toi” et Elisée a demandé la double portion de l’Esprit d’Elie (2 Rois 2:9-15).

Et pour être fidèle, Elisée a été béni, devenant la référence d’un fidèle serviteur.

Qui fut Guéhazi?
La Bible ne mentionne pas le début de Guéhazi, comme auxiliaire d’Elisée, mais montre plusieurs situations, qui ont révélé qui était Guéhazi et ce qui était à l’intérieur de lui.

La premièred’entre elles est arrivée avec la femme sunamite, lorqu’elle est allée à la recherche du prophète Elie pour demander de l’aide, parce que son fils était mort. Elisée a dit à Guéhazi d’aller jusqu’à l’enfant et de mettre son bâton sur son visage, il a même fait ce qui lui a été demandé, mais rien n’est arrivé. (2 Rois 4:29-31)

À un autre moment, Elisée avait reçu vingt pains d’orge et quelques épis nouveaux pour nourrir cent hommes et Lui a demandé de les répartir entre les personnes. Cependant, il a questionné sa demande, en alléguant que cela était trop peu pour le nombre de personnes. Mais Élisée dit: «Donne à ces gens, et qu’ils mangent; car ainsi parle l’Éternel: On mangera, et on en aura de reste.» Il en fut ainsi (2 Rois 4:42-44)

Une autre situations’est produite lors de la guérison de Naaman. Après avoir été délivré de la lèpre, il a voulu remercier le prophète, en lui donnant des cadeaux, Elisée a toutefois refusé. Mais lorsque Naaman s’éloigna de l’endroit, Guéhazi courra après lui et mentit, en disant qu’Elisée avait demandé de l’aide pour les deux jeunes hommes. (2 Rois 5:21-23).

N’était-il pas en train d’essayer de tromper Naaman, en faisant référence à lui-même et au prophète?

De nos jours, combien de personnes font la même chose? Cela ne cesse pas d’être un mensonge!

Mais cela n’est pas fini! Lorsqu’il revint, Elisée trouva Guéhazi et lui demanda d’où il venait et il a menti, en disant qu’il n’était allé nulle part. Alors, sans que Guéhazi disequoi que ce soit d’autre, Elisée a révélé qu’il savait tout et a déterminé que la lèpre, qui était en Naaman, soit lancée sur Guéhaziet toute sa descendance. (2 Rois 5:15-27)

Face à ces deux exemples, nous devons nous évaluer et vérifier quel genre de serviteur, sommes-nous. Tel Elisée ou Guéhazi?

Notre vie est le résultat de nos choix, Elisée a fait le sien, Elie a fait le sien. Quel genre d’offrande êtes-vous en train de présenter, celle d’Elie ou de Guéhazi, serviteur d’Elisée?

Collaboration: Pasteur Marcos Tercio

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: