Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Ma plus grande demande

Il y a un an et demi, lorsque je suis retournée à l’Église, j’étais dans un grand combat spirituel, mais sans rester ferme. Jusqu’à ce que je sois tombée très malade et j’ai commencé à fréquenter de plus en plus les réunions. Comme ce fut un dur combat, principalement, le mardi et le vendredi!

Je me souviens que j’avais fait certains commentaires sur vos réseaux sociaux et, presque tous, ont été répondus, par vous, évêque et par les membres qui l’ont lu et je vous en remercie beaucoup, parce que je sais que chaque prière a également collaboré pour que je sois là en train d’écrire aujourd’hui.

Ce fut presque un an pour être totalement délivrée et être aussi guérie. Parce que j’ai compris que ce que je faisais n’était pas correct, cela ne devait pas être à ma façon, mais oui à la façon de Dieu.

Enfin, mes yeux et mes oreilles spirituels ont été ouverts et les portes ouvertes que le diable se servait pour revenir, ont été, définitivement, fermées (par le biais des propos de foi, les vendredis).

J’ai vraiment réussi à pardonner, car avant le diable restait toujours en train d’agir et il y avait encore cette petite chose, mais cette fois-ci le pardon a été déclaré. D’ailleurs, évêque, vous avez dit à la radio, de pardonner même si on ne le voulait pas, parce que c’est ainsi que le pardon arrive. Ah, la guérison s’est déroulée avec succès!

Cinq jours après avoir accompli le propos et étant allé contre le diable à la maison, par l’autorité du Nom du Seigneur Jésus, je suis née de Dieu! Je me souviens, évêque, que vous avez prêché à la radio, qu’étant méchants, nous savons donner de bonnes choses à nos enfants, quoi dire de Dieu! Ne nous donnerait-Il pas Son Esprit, si nous Le Lui demandons?
J’ai alors utilisé cette parole pour prier:

“Père, si je Te demanderai du pain, le Seigneur ne me donnerait pas une pierre, ni un serpent à la place du poisson. Je sais que Tu vas me donner Ton Esprit!”

Mais j’étais en train de me préparer pour le mercredi suivant (14/02/2018), le dernier jour du Jeûne de Daniel.

J’avais même commencé un propos, ce jour-là, pour le terminer mercredi. Mais comme Daniel a été exaucé dès le début de son propos, je l’ai également été le premier jour (le 07/02/2018).

Oh, comme j’étais contente! Ce mercredi, j’ai été bénie avec l’émission Palavra Amiga(Parole Amie), parce qu’à la fin, je me sentais différente.

Je m’étais préparée pour Dieu, je n’y étais pas allée, ce jour-là, afin de recevoir le Saint-Esprit. Mais Dieu est splendidement, miséricordieux, Il m’a gardé pendant 10 ans, Il m’a pardonné et m’a fait fille de nouveau. Dieu prend soin de moi, sans le mériter, mais par grande nécessité.

Je suis très reconnaissante envers mon Père!

Et aussi reconnaissante envers vous, Évêque Macedo, pour chaque poste, chaque émission, chaque commentaire d’aide, chaque prière, déterminant que j’allais vaincre.

Je remercie également le pasteur, les ouvriers et les membres, qui ont considérablement fait bouger ma foi, croyant que je serais ici sauvée et rendant témoignage, pour glorifier le Nom du Seigneur Jésus, qui m’a aidé à l’Église Universelle. #jesuisluniverselle.

Tout l’honneur et toute la gloire soient toujours rendues à Dieu.

Debora Dourado

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: