Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Eau Vive Vs Eau Mortelle

La croyance en accord avec les Écritures n’a rien à voir avec une foi commune.

Il y a beaucoup de chrétiens fracassés et d’ailleurs même perturbés parce qu’ils ne discernent pas la propre foi.

Ils pensent que pour le fait d’avoir accepté Jésus, en tant que Sauveur, cela est déjà suffisant pour s’encadrer en tant que croyant en Jésus.

Pure tromperie.

Jésus garantit que celui qui croira en Lui, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture (Jean 7:38).

Mais ce que nous voyons est l’opposé. La plupart croit en Lui, mais de leur sein coulent des eaux venimeuses.

Pourquoi?

Le verbe croire, dans l’original grec, enveloppe don total de soi: corps, âme et esprit. Cela signifie se soumettre à 100% aux enseignements chrétiens bibliques.

Jésus a dit: celui qui croira en Moi, en d’autres termes, celui qui se rendra à Moi, enlacera Mes pensées, pratiquera Mes idées, se soumettra à Ma discipline, enfin, écoutera et pratiquera Ma Parole – cela oui, cela signifie croire en Lui réellement – des fleuves d’eau vive couleront de son sein.

Le Jeûne de Daniel est un propos qui enveloppe ceux qui sont assoiffés d’une nouvelle vie: des personnes fatiguées de religions, doctrines, commandements, obligations, impositions humaines et tout ce qui nous mène à un résultat positif.

Qu’est-ce qui ne va pas?

L’erreur se trouve dans le fait que les gens ont accepté Jésus, mais ne croient pas en Jésus.

Lorsqu’on accepte Jésus, il n’y a pas de compromis dans le fait de pratiquer Sa Parole, c’est très différent du fait de croire.

Par exemple, mettre en pratique le pardon que Jésus exige pour être pardonnés et pouvoir ainsi recevoir Son Esprit.

C’est la croyance pratiquée en accord avec la Parole:

Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés… Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. (Matthieu 6:12-15)

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: