Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

2ème Jour du Jeûne de Daniel

La naissance d’un enfant de Dieu n’arrive pas par l’interférence humaine. Ni églises, ni doctrines et bien moins une vaste connaissance biblique rend possible le fait de naître de Dieu. La naissance du Saint-Esprit est Son œuvre exclusive. La façon qu’Il opère ce miracle des miracles suit celle de la génération de Jésus.

Marie a demandé à l’ange comment Jésus allait être engendré en elle, si elle n’avait aucun contact avec un homme. À son exemple, la majorité des personnes croient que l’on naît de Dieu par le fait d’avoir accepté Jésus comme Sauveur et être baptisé d’eau.
Malgré que cela soit une doctrine chrétienne, même ainsi c’est insuffisant pour la nouvelle naissance promise.

L’ange lui répondit:

«Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la Puissance du Très-Haut te couvrira de Son ombre.» (Luc 1:35)

De la même façon que Jésus a été engendré dans le ventre de Marie, les enfants de Dieu sont engendrés par le Saint-Esprit, en d’autres termes, Il les couvre de Son ombre. À ce moment-là, il y a beaucoup de pleurs. Tout d’abord, de tristesse pour les péchés commis, sachant que l’Esprit les en convainc. Et, en se sentant totalement perdue, la personne cherche Celui qui peut la sauver. Le Saint-Esprit indique ainsi le Sauveur.

À cet instant même, la personne se rend au Seigneur Jésus de toutes ses forces, de tout son cœur et entendement. À partir de là, les larmes de tristesse se transforment en joie et allégresse innommables. À partir de ce moment-là, la personne commence à avoir le caractère Divin pour vivre en nouveauté de vie.

Lisez plus:
1er Jour du Jeûne de Daniel

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: