Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Le retour à l’église est encore bien difficile en raison des voix malignes qui disent:

– Que va-t-on dire ou pensera sur toi?

– Personne ne va plus croire en toi! Tout le monde va te voir comme un échoué…

– C’est mieux pour toi de lire la Bible, de prier et de suivre Jésus à la maison, loin des regards de ceux qui te connaissent. Et là, personne ne va te critiquer ou te regarder avec dédain…

C’est la position la plus convoitée par le mal. Parce que plus le chrétien s’isole de la communion dans l’église le plus vulnérable reste aux attaques.

Et cela commence ainsi: un jour il lit la Bible, mais l’autre, il oublie de le faire. Un jour il prie avec plus de ferveur. L’autre avec moins de ferveur. Et peu à peu, sans s’en rendre compte, il va substituer la pratique de la foi pour des choses «plus émouvantes». Et lorsqu’il l’espère le moins, sa flamme est totalement éteinte. Il est devenu comme du charbon…

À titre d’exemple, alors que j’étais jeune je suis tombé amoureux d’une jeune fille de la même église. Elle réunissait des conditions spirituelles pour devenir mon épouse. Je me suis fiancé à elle et nous avons même monté une partie de la maison.

Avec le temps, j’ai découvert que ce n’était pas la volonté de Dieu. J’ai mis un terme aux fiançailles. Ensuite, j’ai dû affronter les critiques de ses parents, des miens, de toute l’église, y compris des évêques et pasteurs…

J’ai senti dans la peau la honte des regards accusateurs sur moi. Cela n’a pas été facile!

Néanmoins, j’ai maintenu ma fréquence ferme à l’église, indépendamment de la honte. Après tout, c’était mon salut qui était en jeu. Je ne pouvais, en aucun cas, chanceler!

Pour le conserver j’avais besoin de rester proche du brasier (église). Proverbes 26:20
Même tout rouge, tant à l’intérieur, comme à l’extérieur!

Dieu permet des humiliations pour que nous ne soyons pas orgueilleux de notre propre foi.

Si c’est votre cas, rendez grâce à Dieu pour l’humiliation et allez de l’avant!

Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. (Matthieu 23:12)

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: