Nous n'avons pas choisi de venir au monde, mais nous avons le droit de choisir où vivre l’éternité.

Blog

Bonjour, évêque!

Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour la direction que vous nous donnée, par le biais du Saint-Esprit, principalement en ce qui concerne le fait de gagner des âmes.

Une patiente âgée de 72 ans, malade d’un cancer, est venue faire un traitement. Elle est la directrice et l’une des plus grandes chirurgiennes plastiques d’un grand centre hospitalier du Portugal, elle a formé de nombreux médecins spécialistes dans le pays et à l’étranger et est bien connue sur la scène internationale. Malgré les titres, elle a toujours été simple et vouée à la discipline, mais jamais arrogante. Je la connaissais depuis quelques années, à l’époque, elle était également la directrice de médecins, qui ont fait des spécialités, y compris moi-même.

Un jour, elle entra dans le cabinet et j’avais le livre du Temple de Salomon ouvert à la page du chandelier avec le nom de Jésus (Yéshoua) et elle a voulu en connaître la signification, j’ai expliqué de quoi il s’agissait et j’ai aussi parlé au sujet du livre d’Exode. Elle a tellement aimé qu’elle m’en a demandé un exemplaire.

Dès lors, je lui ai parlé de l’importance du Salut. Elle a accepté de se rendre à l’Universelle avec moi et, le premier dimanche, elle en est sortie radieuse et heureuse et a dit: «Je vous remercie beaucoup pour m’avoir fait connaître ce Dieu que je ne connaissais pas.» Durant presque 3 mois, qu’elle est allée à l’église, les dimanches, vendredis et mercredis, elle était fidèle à tous les vœux, devenant fidèle à la dîme et aux offrandes. Les jours qu’elle appréciait le plus, étaient le dimanche et le mercredi, lors de la Nuit de l’Époux, elle disait se sentir dans les nuages. Elle n’a jamais remis en question la dîme ou l’offrande, car elle disait que, lorsque c’est pour Dieu, c’est un plaisir de donner.

Elle était catholique et, par elle-même, elle a décidé de se défaire de toutes les images qu’elle avait à la maison. Elle a acquis une Bible et suivait de près tout ce que le pasteur prêchait et lorsque le pasteur ne citait pas le chapitre ni le verset, elle allait voir les ouvriers pour prendre note et le lire à la maison. Elle est allée à la librairie de l’église et a posé des questions sur le sens de la Mézouza et en a mis une chez elle.

Avec moins de 2 mois, elle s’est baptisée d’eau, a accepté le Seigneur Jésus et, lorsqu’elle est sortie de la submersion, elle a souri de joie et disait, en regardant le haut, «excellent… excellent.» C’est une telle joie qu’elle voulait saluer et embrasser tous les gens, elle n’a pas été incommodée par l’eau froide, même avec une grande frilosité dûe au type de chimiothérapie qu’elle faisait, de telle façon qu’elle était bien vêtue, même avec des températures de 25 ° c.

Même affaiblie physiquement, elle a opéré le dernier patient, il y a 2 semaines, puis son état de santé s’est aggravé et elle est décédée il y a 4 jours, tranquillement. Je crois qu’elle est allée dans les bras du Seigneur Jésus.

En résumé: en moins de 3 mois, elle a connu le Seigneur Jésus, l’a pardonné et a demandé pardon, elle a retiré les images de sa maison, est devenue fidèle à la dîme et aux offrandes, elle s’est baptisée d’eau et n’a jamais manqué un mercredi à l’église (je crois qu’elle a eu une rencontre avec Dieu). Elle a priorisé le Salut.

Contrairement à une autre patiente qui, il y a quelques années, a été guérie d’un cancer à l’hôpital, mais a méprisé mon invitation d’aller à l’Universelle, par la suite, la maladie revint plus agressivement et elle est décédée deux ans plus tard. Dans l’agonie, elle a demandé qu’on lui mette une glace dans la bouche pour soulager la chaleur de son corps (comme le riche a demandé à Lazare).

Évêque, c’est comme vous l’avez dit une fois en pleurant: Au moins une âme! Nous allons gagner des âmes!

Mes amitiés, évêque! J’embrasse Mme. Ester.

 

Albertina

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Participez! Laissez vos commentaires sur ce post

Savez-vous que vous pouvez également recevoir des articles de mon blog par e-mail? Remplissez ci-dessous: